Les différents accueils


 

Accueil régulier

L’accueil est régulier lorsque les besoins sont connus à l’avance et sont récurrents.

Les enfants sont connus et inscrits dans la structure selon un contrat établi avec les parents sur la base d’un nombre d’heures mensuelles.

L’accueil régulier peut être à temps plein ou à temps partiel.

Exemple : il y a « régularité » lorsque l’enfant est accueilli deux heures par semaine ou trente heures par semaine. La notion de régularité ne renvoie pas à une durée mais à une récurrence.
 


 

Accueil occasionnel

L’accueil est occasionnel lorsque les besoins sont connus à l’avance, sont ponctuels et ne sont pas récurrents.

L’enfant est déjà connu de l’établissement (il y est inscrit et l’a déjà fréquenté) et nécessite un accueil pour une durée limitée et ne se renouvelant pas à un rythme régulier.

Contrairement à l’accueil régulier, l’accueil occasionnel ne garantit pas la disponibilité d’une place pour l’enfant.

L’accueil occasionnel peut répondre aux situations ci-dessous :
- Mode d’accueil habituel non disponible : la personne qui prend soin habituellement de l’enfant est indisponible, la structure d’accueil habituelle est fermée

- Souhait des parents de socialiser l’enfant quelques jours de temps en temps

- Equilibre de la cellule familiale : permettre au parent qui prend soin habituellement de l’enfant de bénéficier d’un temps pour lui (recherche d’emploi, loisirs, rendez-vous médical, démarche administrative, etc.).

 


 

Accueil d’urgence

L’accueil est exceptionnel ou d’urgence lorsque les besoins des familles ne peuvent pas être anticipés.

L’enfant n’a jamais fréquenté la structure et les parents souhaitent bénéficier d’un accueil en urgence.

L’accueil d’urgence est limité à 30 jours consécutifs.

A la différence de l’accueil occasionnel, l’accueil d’urgence n’a pas vocation à se renouveler, il répond à un besoin temporaire.